VENTE FLASH
Adieu au Combi !
Monday 16 December - 18:41
Soixante trois ans de production. Il aura fallu 63 années et 6,1 millions d’exemplaires pour que le Combi, le vrai, s’arrête. Au 20 décembre 2013, l’usine brésilienne de Sao Bernardo do Campo mettra la main au dernier engin.

Baptisée "Last edition", la dernière série de Combi réalisée à 1 200 exemplaires s’arrache déjà au Brésil, et deviendra à coup sûr un collector.

Né en 1950 de manière presque accidentelle (suite à une idée venue de l’importateur VW néerlandais), le Combi est resté fidèle à ses principes jusqu’à la version "T3" de 1990. Moteur arrière, propulsion et refroidissement par air, bien que le "T3" ait en partie renié quelques-unes de ces idées. Mais la version produite au Brésil jusqu’à ce jour demeurait totalement fidèle au Combi "T2" de 1967 !

La fin du Combi marque bien plus que la fin du véhicule mythique des hippies. Elle signifie surtout que la page de l’après-guerre est définitivement tournée, et celle des voitures populaires inoxydables avec.

Peu ont pu prétendre à ce titre : la VW Coccinelle (21,5 M d’unités, 65 ans de fabrication), la Citroën 2CV (42 ans et 5 millions de voitures) ou encore la Renault 4, qui du haut de ses 31 ans de production s’est vu distribuée à plus de 8 millions d’exemplaires !

Certes, au jeu de "quelle est la voiture la plus produite ?" les Japonais de Toyota s’enorgueillissent de la réponse. Il s’agit de la Toyota Corolla, apparue en 1966 et diffusée à hauteur de 40 millions d’unités.

Mais la comparaison avec la Coccinelle, la 2CV ou la 4L ne tient pas une minute. Toyota compte en additionnant toutes les générations de Corolla et sur tous les marchés du monde. Avec le modèle originel de 66, la Corolla 2013 n’a de commun que le nom... Idem pour la Volkswagen Golf ou le pick-up Ford F-150, qui demeurent des engins très diffusés, mais qui ont été refondus régulièrement.

A l’heure actuelle, il apparait impossible qu’un même véhicule parvienne à une carrière longue de plus de 10 années. Les normes anti-pollution évoluent sans cesse, de même que celles relatives à la sécurité passive ou active.

La voiture d’antan était sans doute sale, mais durable. Aujourd’hui elle est presque propre, mais sacrément jetable.
Arnaud Murati  
Accès Pro   | 2013 © Chantonnay Automobiles |   Informations légales | Réalisé par Cardiff, société du Groupe Argus, distributeur exclusif de la Cote Argus®